Quantique et metaphysique

Publié le par l'Extra-Marche

Cet article permettra d'y voir plus clair dans la définition de ces termes.

 

La physique quantique est l'appellation générale d'un ensemble de théories physique nées au XXème siècle.

Elle trouve son fondement dans l'infiniment petit (les quantas (ou quantum) de Plank, les cordes (de la théorie du même nom) etc.) et quelque part, défie la physique classique.

La « quantique » explique donc des phénomènes que la science conventionnelle n'explique pas.

On pourrait même dire que sous certains aspects, la quantique rend fou les scientifiques, de par le fait qu'elle puisse parfois invalider les bases scientifiques classiques (comme la théorie électro-magnétique, la relativité restreinte ...).

Cette science, considérée comme l'une des théories majeures du XXème siècle avec la relativité générale d'Einstein, permit bon nombre d'applications (énergie nucléaire, scanners, lasers, diodes etc.).

Les nanotechnologies ( Attention, nano-sciences et technologies ! ) s'approchent des mécaniques quantiques et auraient tendance à les valider (par exemple avec la dualité "onde particule"). Tout en en étant encore loin.

 

La métaphysique elle fait partie de la philosophie.

Elle recherche la connaissance intrinsèque des choses, au delà des moyens connus par la science.

Étymologie : Aristote écrivit « métaphysique » (14 livres) qui, dans son œuvre complète, se situe après (en grec .: méta) son œuvre sur la physique. Il définissait la métaphysique comme traitant « de l'Être en tant qu'Être, et de ses attributs ».

 

Par métaphysique on entend l'étude des questions fondamentales telles les questions concernant l'immortalité de l'âme, l'existence de Dieu, les raisons de l'existence du Mal ou le sens de la vie.

Mais plus spécifiquement par métaphysique on entend aussi l'étude de l'« être en tant qu'être » (cette discipline est l'ontologie) pour reprendre la célèbre formule d'Aristote c'est-à-dire de l'étude de la substance.

Bon nombre de civilisations (védanta en Inde, taoïsme, Islam, Christianisme, Judaïsme...) ont développé des métaphysiques qui leur sont souvent propres mais systématiquement par le biais de religions.

Parmi les métaphysiciens les plus connus nous pouvons retrouver ; Kant, Heidegger, Spinoza, Descartes, Aristote, Platon...

 

Ces deux sciences devraient être les technologies du futur, quand la science classique voudra bien l'admettre et remettre en cause ses fondements cartésiens irrationnels.

Publié dans culture

Commenter cet article