MANIFESTE SUR LES XXèmes SIECLES

Publié le par l'Extra-Marche

Après plus d'un siècle éclairés par « les Lumières », l'homo sapiens sapiens (l'homme qui pense qu'il pense) passa à la vitesse supérieure vers une facilité de vie, un très grand fort con, euh, confort pardon !

 

Au début du XXème, la consommation électrique était marginale au sein des populations, l'eau n'était pas « courante », l'humain s'éclairait à l'aide des astres (Lune et Soleil) et du feu, ce dernier étant aussi l'énergie principale de chauffage avec la chaleur animal et textile !

L'alimentation était en majeure partie le fruit des productions agricoles locales !

Les moyens de transport quant à eux se résumait en la force animale et à l'énergie de la vapeur !

Et pour finir les religions (malgré tous les torts dont elles sont à l'origine, de par ses partenariats dans les guerres, les abus financiers et de pouvoir...) servaient de garde fou (non infaillible bien sûr) contre une certaine immoralité !

Seule la caste des hommes de pouvoir (nombre insignifiant de personnes au vu de la population) vivait avec un peu plus de confort qu'elle devait en grande partie au dévouement de ses "larbins", serfs ou esclaves !

L'âge de la mortalité était environ de 40 ans vu les manques d'hygiènes !

 

Cette période est quasi révolue pour ce qui concerne les pays industrialisés, malgré la subsistance de l'indigence sur ces terres dites modernes ou développées !

En ce qui concerne le reste du monde (le mal nommé "tiers-monde" qui, en fait, compte plus des 2/3 de la planète ??!!), les populations locales en sont parfois encore au stade précité, si ce n'est un peu mieux quand il ne meurent pas de faim, de maladies, de guerres ...!!!

 

En cent ans la vie sur Terre a bien changée !

 

La mondialisation du commerce entre les « dames » Nations, et le modernisme à outrance où une machine travaille à la place des dizaines, voire centaines d'hommes (principale cause du chômage quoi qu'on en dise !), ou l'on discute, regarde l'autre bout de la planète sans décoller de son fauteuil, où tout le monde ou presque s'attrape un cancer, où de nombreuses maladies apparaissent ou ressurgissent, etc.

Dans nos pays industrialisés, l'électricité est devenue chose banale, tout comme l'eau courante, le chauffage aisé, la lumière à outrance, l'alimentation extrêmement variée etc....

Nous devons ça notamment à ce que l'on a appelé la révolution industrielle !!!

 

Quelle révolution ! ? (une révolution littéralement est un cycle, donc une non-solution éternelle)

 

Sous prétexte de progrès (?) elle nous a permis d'avoir :

- des armes lourdes voir de destruction massive !

- les moyens de s'auto-éradiquer !

- des agents chimiques et energies en masse, polluants les eaux, les terres, la faune, la flore, et nous même !!!

- fait disparaître des espèces aussi bien animales que végétales !

- une pollution lumineuse dépassant même les limites de la planète !

- des différences abyssales de richesses !

- été domestiqué par la domotique-robotique !

Certes il n'y a apparemment pas que des points négatifs !

 

Mais le jeu en vaut-il la chandelle ?

 

Le confort amenant la facilité de "vie" serait le point le plus positif avec la santé s'ils ne nous assujettissaient pas tous à l'électricité, au pétrole, à la médecine moderne, à l'informatique... .

 

Quelque part, ils nous font perdre les valeurs des choses qui ont régit le monde depuis la nuit des temps !

 

Nous ne nous adaptons plus aux éléments, mais essayons de faire en sorte que notre environnement s'adapte à nous !

Si cela était vraiment possible dans son absolu, cela se saurait !!!

Mais bon, cet orgueil démesuré d'animal supérieur, de mammifère intelligent qu'est l'humain le fait se prendre pour Dieu ! Chacun souhaite être plus que l'autre. Damnation !

 

Le XXIème siècle nous réserve-t-il des surprises ?

Certains de dire qu'il sera spirituel ou ne sera pas, que c'est le début de l'ère du Verseau, la fin du monde (an 2000, an 2012, etc.), et ainsi de suite.

Ce qui semble assuré, c'est que des changements vont s'imposer naturellement, de force ou de gré !!

Que chacun d'entre nous choisisse notre destinée (car c'est à nous tous de décider maintenant du futur de l'humanité), du monde que l'on va laisser à nos enfants. Ce n'est pas la faute des anciens, mais la nôtre !

Attendre que les solutions viennent des autres ou des potentats est ridicule. Les siècles nous montrent que les avancées réelles viennent des peuples, de nous tous individuellement, donc collectivement.

Réveillons-nous, agissons, sortons de nos écrans, parlons nous, ré-approprions-nous nos espaces publics qui disparaissent !!

Commenter cet article