Manifeste sur les religions.

Publié le par l'Extra-Marche

symb.rel-copie-5.png

Elles sont, à ce qui se dit, assurément à l'origine de la plupart des guerres malgré le fait qu'elle prônent la paix et l'amour ! C'est ignorer l'avidité et la cupidité de certains potentats se servant des clergés pour arriver à leus fins (conquêtes, enrichissement, pouvoirs ...). Les clergés allant bien souvent dans le sens contraire de leurs doctrines d'égalité. Un humain reste un humain avec toutes ses imperfections. Comment les monothéïstes peuvent encore se faire la guerre en défendant Dieu qui en plus de leur être commun, leur interdit et leur demande d'aimer ? De son origine : religare (relier en italien) elle a, à contrario, divisé et divise encore peut être plus que jamais ? Il ne faut pas non plus perdre de vue que le faît de vouloir convertir des peuples contre leur gré pour "les sauver du mal" engendre d'autres problèmes ! Nul ne peut distinguer quelles actions sont positives ou négatives, l'un engendrant l'autre comme le montre la philosophie taoïste ! Même si les apparences nous montrent quelques bienfaits ou méfaits, le temps ne peut-il pas retourner les effets précités à leur contraire !? Il s'avère malgré tout que l'humain depuis la nuit des temps croit (et croît !) Et cela quelle que soit son continent ou son origine, de l'athée à l'intégriste. La croyance paraît donc vitale pour lui, que ça soit en Dieu, en la nature, en lui même, en l'argent ou que sais je encore. Dépassé par les éléments et la nature, il a toujours plus ou moins craint cette entité, comme nos cousins les animaux ! Sauf maintenant ou il pense pouvoir la maîtriser grâce à toute sorte de technologies (OGM, hybrides, domesticité des animaux, réintroductions locales d'espèces disparues, sauvegardes de races en voie de disparition, explosions de nuages, biotechnologies, nanotechnologies etc...) ! Les religions polythéistes ayant pour beaucoup d'entre elles disparues, les (ou devrais je dire "la" pour être cohérent avec elles mêmes ?) monothéistes ont pris le pas, sauf en Asie ou le melting pot religieux est dense. Mais même dans ces premières, il s'y trouve le Dieu au dessus des autres, ce qui les rapprochent des (ou de la) seconde par le divin et son ministère (anges, prophètes et autres) ! Le bouddhisme quant à lui paraît être plus une philosophie de vie plutôt qu'une religion même si elle en a toutes les caracteristiques (temples, moines, prophètes, cultes, rites, prières ...) la différence se fait essentiellement de part le faît qu'ils ne vénèrent pas de Dieu même si cela est discutable ; vu qu'ils essayent de faire l'unité avec le « Tout » par la méditation entre autres ! Bref chacun doit être libre de croire ce qu'il veut et notamment les mineurs qui sont protégés par la convention des droits de l'enfant (art. 12 à 14) afin d'avoir la liberté de penser donc de choisir leurs croyances !

Commenter cet article