Le Thorium, le nucléaire plus propre !

Publié le par l'Extra-Marche

radiation

Vous ne le connaissez sans doute pas, mais Marie Curie avait déjà découvert sa radio-activité en 1898.

Son nom est tiré du dieu mythologique scandinave Thor (le découvreur du thorium est le suédois Jöns Jacob Berzelius (1779/1848) un pionnier de la chimie moderne)

 

C’est un métal utilisé pour différents alliages aujourd’hui (moteurs d’aéronefs, électrodes, cathodes, verres optiques, etc.)

Il est plus abondant que l'uranium dans la nature, est présenterait moins de risques que ce dernier.

 

Pour son exploitation dans un réacteur nucléaire, il faudrait des centrales adaptées, donc des investissements qui n’ont jamais vraiment intéressé la plupart des gouvernements. Sans doute car il n’est pas possible d’utiliser les déchets de Thorium en vue de construire des bombes atomiques.

Les EPR actuels (centrales nucléaires nouvelle génération) sont bien plus couteux (de la recherche à la mise en œuvre) que ne seraient des réacteurs nucléaires surgénérateurs utilisant le Thorium.

 

Ce combustible nucléaire serait donc plus soutenable et aussi moins cher car, beaucoup plus abondant, plus «propre" (de l’extraction à l’utilisation), moins nocifs pour l’humain (ne traverse pas la peau, mais il ne faut pas l’ingérer), n’aurait pas besoin de conditions particulières comme les  refroidissements (avec la technologie des réacteurs à sels fondus), il n’aurait pas besoin de raffinement, ses déchets seraient moindres et plus gérables.

 

Ce n'est pas la solution miracle, et doit sans aucun doute venir compléter les autres solutions d'energies renouvelables,

Mais c'est surtout un argument majeur pour informer les pro-nucléaires que d'autres solutions existent.

Il ne reste plus qu’à porter à la connaissance du grand public cette information qui n’est quand même pas ridicule !!

 

Nous comptons sur vous !!

Publié dans environnement

Commenter cet article

jnt 27/07/2011 10:25


Il n'y a pas de plutonium naturel, sinon quelques rares traces issues de la nucléosynthèse native, notamment le Pu 244 dans quelques terres rares.

Le plutonium est un déchet de l'activité humaine...

Merci de nous rappeler que le Thorium est malgré tout une intéressante filière nucléaire, il serait environ trois fois plus abondant que l'uranium et on en a chez nous.


l'Extra-Marche 28/07/2011 09:14



Merci pour ce rectificatif.


Je pensais en effet uranium quand j'ai écris plutonium.


C'est rectifié !!