Le Temps du rêve

Publié le par l'Extra-Marche

Tjukurpa en langue anangu aussi appelé le rêve, est le thème central de la culture des aborigènes d'Australie

Le « Temps du rêve » explique les origines du  monde, vu du fin fond de l'Australie.

Il désigne aussi l’ère qui précède le temps, avant que la Terre ne soit créée, une période où tout n'était que spirituel et immatériel.

Selon les aborigènes le temps du rêve existe toujours et peut être atteint pour des besoins spirituels. Au travers du temps du rêve, il est possible de communiquer avec les esprits et de déchiffrer le sens des mauvais présages, maladies et autres infortunes

urulu.jpeg

 Ayer Rock ou Uluru, ce bloc de grès dans le bush australien est un symbole des plus connus de l'australie ancestrale.

 

À l'origine du monde, Baiame, le Premier Être, lui donna sa forme en la rêvant. 

La plupart des tribus aborigènes croient que toutes les formes de vies, plantes, animaux et humains, font partie d'un vaste et complexe ensemble d’interactions dont l’origine remonte aux grands esprits des ancêtres de l’époque du temps du rêve.


Selon certaines versions (il y a de nombreuses cultures aborigènes en Australie) les esprits des ancêtres qui créèrent la Terre se retirèrent au fur et à mesure que le temps du rêve s’évanouissait. Dans une autre version, Altjira était le dieu du Temps du rêve qui créa la terre et se retira comme le temps du rêve disparaissait.

Les épisodes du temps du rêve ont été transmis par la tradition orale et par des peintures rupestres.

Selon leur croyance, la vie consciente serait la création par le rêve d'entités désignées sous le nom de « fourmis vertes » ou « hommes éclairs ».Katatjuta.jpeg

700px-Kata_Tjuta_pan.jpgLes monts "Kata Tjutas"(beaucoup de têtes) au Nord dans le parc d'Uluru Kaja Tjuta forcent l'imaginaire.

À cause du don de la mémoire aux humains. Elles sont en sommeil depuis, et cela jusqu'à ce que le monde de la surface soit de nouveau propice à leur règne, utilisant la télépathie afin de diriger les pensées et les actes de leurs créatures (terraformation).

 

Nombres de similitudes existent donc avec les grandes religions existantes, tout comme avec le chamanisme.

Publié dans culture

Commenter cet article