La monnaie

Publié le par l'Extra-Marche

serpeuro

La moserpdollarnnaie existe simplement par le principe de dette !!

La monnaie permet aux États de « gérer », tenir les populations. (chartalisme)

 

Aristote définit la monnaie par trois fonctions : 

  • unité de compte,

  • réserve de valeur

intermédiaire des échanges.

 

En pratique ces fonctions peuvent être assurées par différentes monnaies en circulation simultanée. En France par exemple, avant la mise en circulation du Franc Germinal, l'unité de compte est la livre tournois alors que toutes sortes de monnaies (écu, florin, etc.) non seulement servent aux transactions mais sont employées pour constituer des réserves .

 

La monnaie est un instrument de paiement existant :

  • du fait de la Loi : on parle de cours légal

  • du fait des usages : les agents économiques l'acceptent en règlement d’un achat, d’une prestation ou d'une dette.

Petit lexique monétaire :

monnaie scripturale (écrite, informatique, chèques, comptes, etc.)

monnaie fiduciaire (du latin fides : confiance)

(des monnaies d'États comme le dollar aux jetons de kermesse, et les chèques cadeaux...)

monnaie non-fiduciaire (ayant valeur propre comme l'or. N'existe plus !)

monnaie privée (non-émise par l'État mais par les banques privées).

monnaie de nécessité (monnaies en carton, jetons-monnaie, monnaies parallèles naissant lors de guerres, de crises... généralement temporaires )

monnaie locale normalement d'État, ne doit servir qu'aux échanges de produits locaux.

Openmoney (exemples : Free Digital Money, bitcoin) monnaie libre scripturale (issue du monde informatique « open source », elles sont à l'essai actuellement)

banque libre : État sans banque centrale, émission monétaire libre et non centralisée. (a permis au Canada d'éviter la crise de 29.)

Monnaie Terra projet de monnaie fondante mondiale

 

Citation :

« Quand un gouvernement interdit à une compagnie quelconque le droit de mettre dans la circulation des billets au porteur n'enfreint-il pas une règle du droit naturel qui permet à tout homme de contracter des engagements, s'il en trouve un autre qui juge ces engagements dignes de sa confiance ? (Jean-Baptiste Say) »

 

Histoire brève :

Temps antiques : monnaie/objet (comme le coquillage) passage du « troc » au « marchand»

1ère monnaie -687 av.JC en Asie mineure

Dans le Languedoc du milieu du Moyen Âge, il y a eu jusqu'à 17 monnaies locales, complémentaires de la monnaie royale qui avait également cours.

1ère guerre mondiale plus d'indexation sur l'or.

2ème guerre mondiale FMI, Banque Mondiale, donc monnaie privatisée.

Commenter cet article

farid 17/07/2012 12:38


"chartalisme" ou "charlatanisme" ? meme combat ?

l'Extra-Marche 17/07/2012 16:11



On peut dire ça !


y'a pas d'mystères !