L'éther et le reste ...

Publié le par l'Extra-Marche

En physique l'éther est un fluide hypothétique invisible, impondérable et élastique qui serait le contenu du vide. Ses synonymes peuvent être Akasha, énergie du vide, énergie sombre, quintessence. cinquième élément . Les époques ont attribué à ce terme différents sens.

PYRAMIDE.gif

L'origine de la notion d'éther remonterait au pythagoricien Occelos : "Occelos de Lucanie et Aristote, aux quatre Éléments ont adjoint un cinquième corps, doté d'un mouvement circulaire et dont ils pensent qu'il est la matière des corps célestes" (Sextus Empiricus, Contre les mathématiciens, X, 316).

Dans la mythologie grecque, il s'agissait d'un dieu primordial représentant le ciel et ses lumières. 

En physique il s'agit d'un fluide hypothétique invisible, impondérable et élastique qui serait le contenu du vide.

En chim ie, liquide très volatil que l'on obtient par la distillation d'un acide mêlé avec de l'alcool.

Quelques notions scientifiques conventionnelles776px-Ether_pharmacie.jpg

L'hydrodynamique 

Plus connue sous le terme « mécanique des fluides », donc, l’étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées. Associée à des champs électriques (électrostatiques) elle devient l'électrohydrodynamie. Couplée à l'électromagnétisme elle se nomme MHD (magnétohydrodynamique) et étudie donc les plasmas.

Plasma

Est un état de matière à l'instar des solides, des liquides, et des gaz. Les plasmas représentent 99% de la matière cosmique connue. C'est la combinaison d'un fluide ou d'un solide avec une énergie (chaleur, champ électrique...) Quelques plasmas naturels : le feu, les aurores boréales, les éclairs, l'ionosphère, le cœur du soleil.... Quelques plasmas industriels : écrans, lampes, décharges électriques, fusion nucléaire .... termes scientifiques pathologiques (qui se situent en dehors des conventions scientifiques comme l'homéopathie ou la mémoire de l'eau).

Énergie du vide

Théorie quantique selon laquelle le vide ne peut être totalement vide de par son existence. Le vide quantique serait composé de fluctuations de particules virtuelles (l'effet Casimir étant la manifestation expérimentale la plus flagrante).

La fusion froide

CaduceusEst une réaction atomique À l'opposé de la fission nucléaire (qui casse ou sépare les nucléons de l'atome dégageant ainsi une chaleur énorme et, in fine, l'énergie nucléaire telle que nous la connaissons), la fusion froide est l'agglomérat d'atomes sur un métal particulie r (en général le palladium) dégageant ainsi plus de chaleur qu'il en a fallut pour la concrétion. Cette réaction se produirait à température ambiante ce qui défie les processus physiques conventionnels et ne peut être ainsi validée par la communauté scientifique officielle. 

Publié dans culture

Commenter cet article