Il y a 10.000‭ ‬ans‭ et plus !

Publié le par l'Extra-Marche

 

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, cette période est relativement floue.

 

Elle correspond à la fin de l'Éogène (ères glacières)  qui transformait les terres en banquises, et réduisait la hauteur et la taille des océans, cela durant des centaines de milliers d'années.

 

Pour une raison incertaine, mais surement un (ou des) gros impact d'origine extérieure à la Terre, celle-ci s'est mise à se réchauffer et les glaces ont fondues, provoquant ainsi des raz de marée gigantesques, une montée des eaux, et des terres ressurgir. Bref durant des millénaires, des déluges !

 


 

Ceci est assez important à comprendre, car nos ancêtres, d'après la théorie de l'évolution, étaieevolution.jpegnt forcément présents durant les ères glacières, et évidemment pendant le dernier « dégel » ; l'Holocène  (-120.000 à -10.000 ans)

 

Le monde scientifique n'est pas unanime quant à l'origine de notre espèce ; l'homo sapiens (homme savant).

 

Certains considérant que l'homme de néandertal ou de cromagnon ne méritent pas l'appellation de « sapiens ». 

 

Paradoxalement, les traces des plus vieux homo sapiens, seraient datés d'environ 200.000 ans (cranes d'omo 1 et omo 2, trouvé en Ethiopie nommé homo sapiens idaltu).

 

Bref nous ne savons que très peu de choses de ces ancêtres présumés, surtout que d'autres genres d'hominidés (homme de Java, homme de Flores, etc.) sèment encore plus le doute quant à une origine humaine commune et unique.

 

 

 

En sommes, nous ne connaissons quasiment rien de notre passé, de notre histoire, et c'est pourquoi, toutes ces périodes inconnues sont nommées pré-histoire.

 

 

 

Ce serait pourtant une chose essentielle pour notre futur, de le connaitre.

 

 

 

Mais il s'agirait de réécrire l'humanité entièrement, de la revoir dans sa globalité.

 

 

 

Ce serait une véritable révolution, un nouveau monde !!

 

 

 

Notre science, ne pouvant dater formellement nombre d' artefacts (le carbone 14 peut dater la matière mais non l'ouvrage lui meme !), préfère les oublier, fermer les yeux  ou inventer des théories légères. Pensez, se baser sur des contes et légendes, des écrits ancestraux religieux, et des vestiges « indatables » ce n'est pas pensable pour des pragmatiques cartésiens au plus haut point.

 

Mais quelques pistes serieuses nous parlent de ce lointain passé ! Notamment les mégalithes (grosses pierres taillées) !

Survolons en quelques uns :

 Le Sphinx de Gizeh (Égypte) aurait 12.000 ans d'après la géologie et la cosmologie.

Gobekli Tepe (Turquie), mégalithes parmi les plus gros taillé par l'homme.

Baalbeck (Iran) mégalithes, dont la la plus grosse connue taillée par l'homme (1200 tonnes)

Cuzco, (Pérou), le premier Inca (Manko Kapac) arrivait sur ces ruines mégalithiques déjà bâties par on ne sait pas qui, bien avant les Incas donc.

 

ETC.

 

En ce début de 21ème siècle, une révision de l'histoire s'impose d'elle même gràce aux technologies, recherches, et internet.

 

Commenter cet article