Démocratie ou pas !

Publié le par l'Extra-Marche

Cet essai remet en question un fondement universel tant biaisé, et pour cause !

Il a aussi pour objectif de casser les idées pré-conçues, tellement nuisibles à la concorde.


Il rentre peut  être dans la lignée du mouvement mondial de personnes indignées.

 

Après des siècles d'usage, soyons justes sur nos mots !

Le terme démocratie :

Du grec :

 Dêmos : peuple

 Kratias : pouvoir 

Soit :

Le pouvoir au peuple.

La notion de peuple renvoie à l'appartenance à un territoire, une Nation, un État.

Ce terme quelque part, omet l'universalité de l'humain et des peuples !

Il ne comprend pas non plus les dimensions animale, végétale et minérale. 

Et quel(s) pouvoir(s) signifie-t-il ?

Un  pouvoir absolu, sur la nature, les éléments, les autres peuples ?

Il n'est plus pertinent aujourd'hui !
Et c'est certainement pourquoi le réflexion sur une démocratie "réelle" est en débat.
N'ayons pas peur de le remettre en question et de définir un terme plus propice, plus juste.

Peut être :

La Logarchie

(L'Arcologie étant un mot existant)

Du grec :

 Logos : parole, discussion, raison

Arkos : "ce qui est premier", le commandement



Par la même, nous pouvons envisager un nouveau mot constituant l'humanité

et ce qui l'environne ?


Le Constotus

Un concept s'apparentant à une constitution mondiale, écrite ou orale.

Du latin :

 Consensus : accord, unanimité, adhésion

Totus : tout


Ce constotus doit être sobre. En voici des points clés :

- Il est indissociable du concept nommé ici "logarchie".
- Il ne doit pas placer l'humain au dessus de toute autre création.
- Il doit donc permettre de garantir la pérennité des ressources naturelles terriennes (dont l'humain) et universelles.
- Relevant que tout est du ressort du bien public, la notion de "privé" ne touche qu'au coté intime de chaque vie individuelle.
C'est la base de ce concept.
- Un droit inaliénable ; que chacun dispose de son propre être (le corps et son environnement), et des moyens relatifs à ce besoin.
- Ce droit est donc induit à un mutualisme naturel qui fait que chaque être, œuvre pour tout donc tous !

Pour en finir avec le ou les pouvoirs.
Pour respecter chaque être vivant.

À vos avis !!??

Publié dans politique

Commenter cet article