Compte-rendu de l'assemblée générale annuelle 2011

Publié le par l'Extra-Marche

 

L’ Extra Marché le 4 Octobre 2011  

 

Compte rendu de l’assemblée Générale Annuelle du 3 /10 / 2011 ;

 

L’AG de L’association l’Extra Marché a été conviée le 3 Octobre à 18 heures dans les locaux des ateliers de l’association à Courpière (anciennes usines Theilol) .Elle s’est tenue en présence de membres de l’association ci-dessous cités :

Nicolas, Fabrice, Farid, Claire ,Jean-Michel, Philippe, Pascal Delage, Bernard G., Claude, Guillaume, Annie, Mario, Pascal Dubost, Fabienne, Dominique, Christine, Thierry, Yoan, Chantal ;

Excusés : Sophie H., Aziz, Pascal G. Séverine

Fabrice ayant la procuration de Séverine

Annie ayant la procuration de Sophie H.

 

Fabrice a présenté le programme de la réunion qui sera composé de :

  • La présentation du Bilan Moral

La présentation du Bilan Financier

L’élection d’un nouveau bureau ;

 

Bilan Moral

 

Des tirages papier ayant été distribués aux participants, une lecture à tour de rôle a été faite ponctuée de questionnements de membres désirant obtenir un éclaircissement sur tel ou tel point et notamment sur la partie « Projets à venir potentiels » ;

A propos des ateliers mécaniques, Nicolas a partagé avec l’auditoire ses rencontres avec des représentants de garages associatifs et a rappelé combien les grands centres (comme Nantes, par exemple) salariant bon nombre de personnes et la situation telle qu’on la connait en milieu rural Auvergnat peut être différente, ne serait-ce qu’aux vues du nombre d’adhérents ;

Cependant, et en vue de favoriser les échanges futurs entre régions, une meilleure communication est toujours nécessaire ;

Le fonctionnement du garage a été là rappelé : le but est d’ « aider » les personnes à intervenir elles-mêmes sur leur véhicule et leurs divers biens avec le support éventuel d’un intervenant de l’association se positionnant comme un « aidant» et pas comme un intervenant exclusif ;

Il a été rappelé que les ateliers de l’EM ne sont pas un garage « classique » et que les interventions effectuées se font sous la responsabilité du demandeur mais sans garantie juridique aucune ;

 

Le Bilan Moral a été adopté à l’unanimité ;

 

Bilan Financier

 

Jean Michel, mandaté comme trésorier et membre du CA sortant a présenté le bilan financier couvrant la période de Janvier a Juillet 2011;

La comptabilité s’avère être un peu complexe vu le mélange des activités SEL et EM et la différence de location des différentes structures (entre Thiers et Courpière) ;

Même si le bilan est positif, le peu de moyens financiers de l’association saute aux yeux et ne permet pas, dans le cadre du fonctionnement actuel de l’association, d’entrevoir un avenir qui favoriserait, par exemple, la création d’emplois;

Il faudrait trouver une façon d’avoir plus de moyens disponibles (en augmentant le nombre d’adhérents ?) afin de développer l’EM de manière plus durable;

On pourrait communiquer davantage, être plus visibles, plus présents sur la scène régionale, être plus fonceurs, les idées fusent, tout comme les craintes de voir l’EM perdre son âme originelle !

Avant d’entrer plus loin dans le débat, on demande aux adhérents de voter le bilan financier qui est approuvé ;

 

A ce moment de la discussion, Nicolas pose deux questions à l’auditoire, un vrai « choix de société pour l’avenir de l’EM » a savoir :

-1 Veut-on maintenir un équilibre de fonctionnement basé sur du bénévolat ?

-2 Veut-on aller de l’avant en augmentant le volume d’activité, les possibilités d’action, développer des compétences, bouger ?

L’auditoire semble partagé et si la fuite en avant fait peur, elle devrait aussi permettre de dynamiser des activités, salarier des personnes…

Les membres de l’AG demandent alors à Nicolas de développer plus en profondeur les idées que lui-même et Fabrice semblent avoir réfléchies et discutées déjà en amont ;

 

Comme évoqué lors de l’AG mensuelle du 3 Septembre, il apparait que des fonds Européens d’un montant de 23.000 Euros soient à la portée de l’EM, suite à un travail de profondeur à effectuer avec le CREDIS dans la présentation d’un projet créateur d’emplois;

Il s’agit de mettre en avant une dynamique croissante en consolidant et multipliant des activités déjà existantes ou pouvant se développer suivant des compétences existantes au sein de l’association et de manière plus générale sur le territoire. Des nouvelles compétences pouvant émerger, l’idée générale étant la suivante :

  • Financer un poste a mi-temps sur six mois

Initier des réflexions collectives sur la pertinence des actions de l’EM

Croiser des expériences et de la dynamique sur des projets communs avec d’autres associations régionales sur, par exemple, des bases mensuelles ;

Continuer les questionnements et les réflexions sur des expérimentations et /ou des activités ; Exemple : fabriquer des isolants a l’aide de vêtements de récupération ;

Arriver a pérenniser un emploi a mi-temps ;

Communiquer sur les ateliers ainsi mis en place (couture, théâtre, mécanique) pouvant agir en interaction les uns avec les autres ;

Avoir une salle chauffable, y installer des machines à coudre et avoir un formateur pour, par exemple, 10 heures par mois ;

Initier un atelier théâtre (Nicolas en bénévolat) qui serait aussi un lieu d’expression artistique, de création, et de spectacle ;

Le spectacle ainsi créé peut aussi être vendu…

Création d’un site internet (affiliation au réseau CREDIS) et création d’un emploi à mi-temps pour 6 mois ;

 

D’après Nicolas, de tels projets pourraient être rendus possible après l’obtention des fonds européens et avec un nombre minimal de 150 adhérents à l’EM, tout en obtenant un nombre supérieur d’adhérents aux ateliers .

A noter que 3 adhérents avaient quitté la réunion a l’issue des bilans moraux et financiers, Annie et Philippe ont donné leurs voix à Fabrice qui se retrouve avec 3 pouvoirs.

Un vote est alors demandé aux adhérents, suite aux deux alternatives proposées plus haut :

  • 9 voix pour l’option 2  (plus les 3 voix en procuration);

2 voix pour la continuation dans l’optique de l’option 1 ;

5 adhérents ne se prononcent pas ;

Élection du bureau Collégial (CA)

 

De l’ancien bureau composé de Fabrice, Nicolas, Philippe et Jean-Michel, seuls Fabrice et Nicolas se représentent, Philippe et Jean-Michel préférant passer la main ;

Il est rappelé que le Bureau peut se composer d’un minimum de 3 membres et d’un maximum de 11 personnes ;

Les nouveaux candidats sont Farid, Dominique et Chantal ;

 

Après un vote a main levée, Fabrice et Nicolas* sont réélus et Chantal, Farid et Dominique élus ;

 

*A noter qu’en cas de salariat futur au sein de l’EM de Fabrice ou de Nicolas, ceux-ci seraient contraints de quitter leur fonctions au sein du CA, du moins, il ne pourrait y avoir plus de 25% de salariés dans le bureau.

 

Divers

 

-Fabrice nous fait part de la « visite informelle » d'une commission informelle Hygiène et Sécurité du 28 Octobre aux ateliers EM de Courpière au cours de laquelle deux représentants de la mairie et un pompier ont procédé à une visite des lieux ;

Il est clair qu’une réglementation tatillonne se rapporte à l’utilisation de lieux destinés à recevoir du public ;

Dans notre cas, il apparait que 3 niveaux d’accueil entre 19 et 50 personnes sont possibles dans l’état actuel des locaux, pouvant se porter a 150 personnes dans le cas où la partie arrière du bâtiment donnant sur la voie ferrée soit débroussaillée ;

Il est possible également que le classement de ce local dans la catégorie  « locaux industriels » soit envisagée vu le stockage épisodique de produits inflammables ;

Une réponse est attendue de la part de la mairie, organisatrice de cette visite.

 

-Il serait souhaitable de comptabiliser le temps de bénévolat en créant un carnet d’échange individuel ou seraient portées ces données ;

 

Dans le cadre du règlement des ateliers, il est stipulé la volonté d'avoir des observateurs

qui, membres de l’association, auraient la fonction de surveiller la transparence à tous les niveauxet de manière plus générale le bon fonctionnement de l'association.

 

-Nicolas signale qu'un véhicule a été vendu pour 50 euros symbolique et une adhésion « ateliers »(total 450 euros); Une 106 Diesel est à vendre ;

 

-Rendez vous est pris pour l’AG mensuelle du 3 Novembre ;

 

 

 

 

Notes et rédaction, Pascal Dub

Commenter cet article